Voir toutes nos destinations et activités

Choisir son projet international

 

Etudier ? Faire un stage ? Faire du volontariat international ? Travailler ? Année de césure ? Le monde vous appelle... C'est génial d'être jeune et de vouloir parcourir le monde. Mais il est difficile de faire un choix parmi toutes les opportunités qui s'offrent à vous. Alors, que faire? Répondez au petit quizz ci-dessous et reportez-vous aux résultats pour connaitre votre prochaine destination!

 

ETAPE 1 : LE QUIZZ 

 

1/ Combien de temps voudriez-vous passer à l'étranger ?

backpackers-working-holiday-visa.jpg

a) 1 an

b) 1-3 mois

c) 4-6 mois

d) Moins d'1 an

e) Peu importe

f) Le plus longtemps possible

 

2/ Quel est votre niveau de langue (sur la destination choisie)?

a) Bilingue (ou quasi)

b) Plutôt bien, j'ai besoin de m'y remettre un peu

c) Moyen, mais j'ai envie d'apprendre

d) Faible, mais assez pour me faire comprendre

e) Je sais dire « bonjour », « merci », et « combien ? »

 

3/ Que voulez-vous faire à l'étranger ?

a) Avoir un emploi et vivre la vie d'expatrié

b) M'immerger dans la culture et avoir une expérience terrain

c) Apprendre la langue et la culture du pays, avec du temps libre pour explorer et m'amuser

d) Apporter une contribution dans une autre partie du monde

e) Voir tous les endroits que j’ai toujours rêvé de visiter

f) Difficile de choisir, je veux faire tant de choses!

 

4/ À quoi votre budget ressemble-t-il ?

a) Umm... Proche de 0 ?

b) Flexible, mais je ne roule pas sur l'or

c) Un peu serré, une bourse ne serait pas en trop

d) Je peux acheter mes vols et quelques extras

e) Pas mal – je peux me faire plaisir!

f) Illimité

 

5/ Qu'est-ce qui vous décrit le mieux ?

a) Déterminé, je prends des risques, toujours prêt à relever de nouveaux défis

b) Motivé, travailleur, je me mets toujours des objectifs

c) J'aime m'amuser, je suis curieux, peut-être un peu classique

d) Compatissant, gentil, peu exigeant

e) Spontané, intrépide, je sais m’adapter

f) Ambitieux, ingénieux, pionnier

 

ETAPE 2 : ANALYSER LES RESULTATS

 

Majorité de a → travailler à l'étranger

Majorité de b → faire un stage l'étranger

Majorité de c → étudier à l'étranger

Majorité de d → mission volontariat international

Majorité de e → année de césure à l'étranger

Majorité de f → un mélange

 

Super ! Vous savez maintenant quoi faire ? Voici quelques facteurs à prendre en compte : 

 

Que faites-vous dans la vie ?

Votre activité actuelle va sûrement orienter votre décision. Partir étudier à l'étranger quand on est étudiant est un plus, car vous gagnez des crédits pour l'université, et vous pouvez bénéficier de bourses ! Et si vous êtes un jeune diplômé, faire un stage ou un job à l'étranger vous apportera lexpérience professionnelle qui vous fait défaut pour un premier emploi. Pour une année de césure, pensez au volontariat ou simplement un séjour linguistique.

 

Votre budget

Certaines expériences coûtent plus chères que d'autres. Si vous avez un budget vraiment serré, il vaudra mieux travailler dans le pays de destination afin de financer votre séjour (PVT ou visa vacances travail). Le coût du volontariat ou d'un stage varie, mais le logement est souvent inclus. Voyager pendant une année de césure peut également coûter très cher, mais là encore il existe des astuces pour dépenser moins. Ceci dit, si vous trouvez une expérience internationale qui changera votre vie, l'argent peut se trouver, peu importe le budget. Des bourses sont accordées aux étudiants (lycée, université) et aux jeunes professionnels. Il y a également la collecte de fonds ! Vous trouverez de l'aide en entrant par exemple « financer mon voyage » sur un moteur de recherche internet.

 

Combien de temps ?

Certaines personnes pensent qu'elles n'ont pas assez de temps, soit parce qu'elles ne connaissent pas les options possibles, soit parce qu'elles sont simplement effrayées à l'idée de partir longtemps. Alors que vous pensez « je ne peux pas arrêter ma carrière pour partir à l'étranger », vous êtes peut être le parfait candidat pour un poste à l'étranger. Ne rejetez pas une option si vous pensez que le voyage est trop long (ou trop court!). Il existe des formules « standard » mais les séjours sont généralement flexibles. Certains font du volontariat pendant une semaine, d'autres 6 mois. Les stages vont de 1 mois à 1 an. Voyager peut durer quelques jours ou des années !

 

Que voulez-vous tirer de cette expérience ?

Si vous souhaitez apprendre une langue, vous pouvez le faire par le biais d’un stage avec des locaux, d’un visa vacances travail ou juste par un séjour linguistique. Pour connaitre une culture, pensez à l’immersion en famille d’accueil. Mais si vous visez un but particulier, comme devenir bilingue, certaines options vous aideront plus que d'autres !

 

ETAPE 3 : CHOISIR SON AVENTURE !

 

Vous avez analysé les résultats du test et fixé vos objectifs? C’est le moment de faire le grand saut!

 

Travailler à l'étranger

Un emploi ou un job en visa vacances travail est une expérience qui ne vous apportera « que du bon » ! C’est le meilleure moyen de connaitre une culture, car vous travaillez avec des locaux dans un contexte professionnel. Gagner de l'argent est un bon point pour les petits budgets, pour financer ses voyages et découvrir d'autres coins du pays. Le deuxième avantage des jobs à l'étranger est le plus sur le CV pour les employeurs de votre pays d'origine. Vous avez acquis une expérience professionelle internationale! Même si l’emploi ne s’inscrit pas dans votre domaine d’études, vous avez développé de nouvelles compétences et fait face à des problèmes que jamais vous n'auriez pu rencontrer dans votre quoditien.

 

Cependant, l’option visa vacances travail n'est pas la plus simple. Vous allez devoir entre autres : ouvrir un compte bancaire, obtenir un visa, trouver un logement, payer les impôts, … Et le plus dur, si vous n’avez pas opté pour un programme d’accompagnement , c'est de trouver le job !

 

Stage à l'étranger

Cette option est sous-estimée et souvent négligée puisque les stages internationaux sont rarement rémunérés. Cependant, les stages sont souvent beaucoup plus enrichissants que les jobs en PVT sur le long terme puisque les missions sont en rapport avec la formation et les études des candidats. Un aspect non négligeable.

 

L'expérience et les compétences aquises lors d’un stage à l’étranger sont des valeurs indiscutables sur le marché du travail ! Vous gagnerez en indépendance et vous serez en immersion totale, puisque vous passerez la plupart de votre temps avec des locaux, et non pas avec d’autres étudiants ou expatriés.

 

Étudier à l'étranger

C'est l'un des projets les plus populaires. C'est un mélange parfait de ce qu'une expérience internationale peut apporter. C'est « ni trop facile, ni trop dur ». Vous partez pour une durée assez longue mais justifiée. Vous apprenez, vous découvrez la culture, vous avez du temps libre pour vous amuser et pour explorer. Vous gagnez en indépendance mais vous avez toujours une structure ou des conseillers sur lesquels vous reposer en cas de questions.

 

Mais le meilleur des études à l’étranger c’est l’aspect flexible et à la carte des nombreux programmes : vous pouvez adapter votre projet à votre personnalité, à vos objectifs. Vous pouvez partir plus ou moins longtemps, vous pouvez apprendre l'espagnol, l'histoire, le tango, étudier l'art italien en anglais, vous pouvez vivre avec d'autres étudiants et sortir tous les soirs dans la ville, ou vous pouvez opter pour vivre dans une famille d’accueil ou une colocation. Aujourd'hui, il y en a pour tous les goûts dans les programmes d’études à l’étranger.

 

Faire du volontariat international

La question est : « qu'est-ce que je peux apporter aux autres pendant mon voyage ? ». Voyager, c’est ouvrir les yeux et réaliser à quel point on est chanceux. Partir en mission volontariat est le travail le plus gratifiant qui existe, l'expérience la plus enrichissante. Le logement est souvent inclus dans les projets de volontariat international, mais il ne faut pas oublier que les organismes demandent des cotisations pour exister et que donner de sa personne ne suffit pas toujours à faire vivre un projet.

 

Il existe un grand nombre de programmes de volontariat, alors faites vos recherches pour vous assurer d’accomplir une mission de manière responsable & positive. Choisissez un programme qui correspond à votre budget, emploi du temps et objectifs. Il n'y a pas de « mal » à combiner activités et excursions pendant votre séjour, certains organismes proposent des activités inclues dans le prix ! Les projets volontariat promettent des interactions enrichissantes avec les locaux, une expérience unique et des rencontres surprenantes sur les projets avec les animaux, les communautés locales ou dans la construction. Faire du volontariat vous transformera sûrement plus que n'importe quelle autre expérience à l'étranger.

 

Année de césure

Qui n’a jamais eu envie de faire une pause? Une année de césure est l’occasion de voyager sans contraintes. Vous pouvez simplement vous immerger dans une autre culture en faisant du couchsurfing ou du woofing, en partageant avec d'autres globe trotteurs dans des auberges de jeunesses. Attention cependant à ne pas “gâcher” ce temps précieux – voyager c’est une démarche proactive pour découvrir et apprendre des autres. Aller de bars en bars n’est pas le but! Certaines grandes Ecoles approuvent des années de césure mais les étudiants ont l’obligation de revenir avec une expérience internationale : apprendre une langue, faire un stage ou du volontariat international.

 

Un mélange

Pourquoi pas combiner différentes aventures et objectifs ? Il y a tant de possibilités, et votre expérience n'en sera que plus grande. Qui vous empêche de faire du volontariat international ou un stage après un an d'études à l'étranger? Si vous partez étudier en Thaïlande, vous pouvez très bien enchainer avec un stage en Australie, ou faire une mission volontariat dans un sanctuaire pour éléphant pendant les vacances…

 

Travailler, étudier, voyager, faire un stage ou du volontariat.. aucun n'est exclusif. Pourquoi s'arrêter à un projet? Pourquoi ne pas poursuivre l'aventure dans un autre genre ? Cela peut paraître difficile, voire impossible parfois. Mais avec le temps et l'expérience, vous ne regretterez jamais d'en faire plus ! Vous êtes maintenant prêt à partir ! Vous avez désormais les outils pour déterminer quel(s) projet(s) vous correspond ! Et peut-être allez-vous découvrir une passion pour les voyages? Le plus important est de ne pas se mettre de limite, peu importe votre âge, votre situation financière, ou votre secteur professionnel. Il y a toujours une aventure qui vous attend, alors... GO !

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.