Voir toutes nos destinations et activités

Logement dans l'outback pour explorer l'Australie authentique

Australie
Voir tous les programmes
Aventures


Dans les immensités vierges du nord et du centre australiens, des éleveurs de bétail jouent les pionniers d’un nouveau genre. Ils ont transformé une partie de leur propriété en gîte, en misant sur l’authenticité.

Longtemps réservé aux chercheurs d’or et de pierres précieuses, aux cow-boys et autres pionniers, le bush australien accueille aujourd’hui les voyageurs. Au cœur du continent des ranch s’ouvrent au tourisme. Certains cow-boys de l’outback, à la tête de milliers d’hectare de semi-désert ou de savane, transforment une partie de leur propriété en gîte confortable. L’occasion de découvrir une vie authentique, fidèle aux traditions locales.


Au cœur d’un domaine de 1 500 km2
Au centre et au nord du continent, le Northern Territory est l’un des états qui a su particulièrement mettre en valeur ce nouveau type d’hébergement. À Bond Springs, au nord d’Alice springs, deux maisons historiques ont été transformées en villas agréables, avec cuisine, salle de bains, salon et chambres. La formule inclus le petit-déjeuner avec déjeuners et dîners en option. Au cœur d’un domaine de 1 500 km2 qui élève encore du bétail, les deux cottages sont décorés avec style, tout en gardant leur authenticité. Autre exemple : Coodardie Station, à 500 km au sud de Darwin. On peut également y découvrir la vie d’un ranch en activité, en pension complète, tout en bénéficiant d’un confort de niveau 4 étoiles. Claire et Mike O’Brien y ont créé cinq chambres confortables, dont 2 avec salle de bains et terrasse. Tous les repas sont préparés par la maîtresse de maison et dégustés sur la véranda qui offre une vue imprenable sur le bush.


Patrick Cros, Journaliste à l'Echo Touristique

 


Voir aussi hébergements Australie / itinéraires Australie

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.