Voir toutes nos destinations et activités

Un étudiant devient responsable international au Canada

Canada
Voir tous les programmes
Cours Et Formations

ENTRETIEN AVEC SANTIAGO - ILAC TORONTOcours-d-anglais-Canada

 

Ancien étudiant SERVICE OF BUSINESS EXCELLENCE

Responsable programmes Etudiants Internationaux Canada

 

Peux-tu te présenter en quelques mots?

 

Je suis né et j’ai grandi en Espagne. Quand j’ai décidé de partir à l’étranger, J’avais un travail en or à Madrid, j’étais pompier permanent, j’exerçais le métier de mes rêves. Mais après quelques années, j’avais l’impression de faire du sur place, de ne plus rien apprendre… Quand j’ai décidé de tout quitter pour partir étudier au Canada, tous mes amis et ma famille pensaient que c’était une pure folie. Il faut dire qu’en Espagne, personne ne quitte un poste permanent depuis le début de la crise.

 

Qu’est ce qui t’a poussé à étudier au Canada?

 

L’envie de découvrir le monde, de voyager, d’apprendre l’anglais. Je savais que quitter mon poste représentait un risque, mais pour rien au monde je ne ferais marche arrière! On n’apprend rien si on ne sort pas de sa zone de confort, et surtout on ne réalise pas toutes les opportunités qui s’offrent à nous. J’avais vraiment envie d’évoluer dans une nouvelle culture, le Canada m’est venu à l’esprit tout naturellement. J’avais entendu dire que c’était une destination idéale pour prendre des cours d'anglais, avec un marché de l’emploi dynamique et une culture très ouverte.

 

Quels ont été tes premiers pas au Canada?

 

J’ai fait quelques recherches et je suis tombé sur ILAC, j’ai vu qu’ils proposaient des cours d'anglais tous niveaux , qu’ils avaient de nombreux partenariats avec des multinationales et des universités partout au Canada. Je me suis dit bingo! Je pars à Toronto en commençant par 6 mois intensifs d’anglais.

 

Dès mon arrivée, tout a été très simple. On a toujours une appréhension quand on se lance dans l’inconnu, mais on se rend vite compte qu’étudier au Canada, c’est une partie de plaisir! Les profs sont très ouverts, il y a des étudiants étrangers partout et on fait des rencontres dès le premier jour.

 

On n’est jamais seul, on a même du mal à conserver son espace personnel après quelques jours! Des activités sont organisées les soirs et weekends, avec du sport, des sorties culturelles et l’Ecole organise même des weekends à New York ou des journées dans les parcs nationaux, les chutes du Niagara, etc… impossible de s’ennuyer!

 

Et après les cours d’anglais?

 

La fin des cours d’anglais approchait et je n’avais aucune envie de partir. J’avais l’impression d’avoir commencé une nouvelle vie au Canada avec un cercle social, des activités, des habitudes, je me sentais bien. Mon niveau d’anglais était passé de basique à courant en 6 mois, mais il me manquait le côté pratique, l’expérience professionnelle. Je ne savais pas comment chercher un job, je ne pouvais pas demander un PVT. Je devais compléter mes cours avec une formation plus solide, axée sur le monde du travail au Canada pour augmenter mes chances de réussite. J’ai donc pris la décision d’enchainer avec la formation Service of Business Excellence proposée par ILAC.

 

Pourquoi as-tu préféré cette formation à un cursus universitaire?

 

C’est la seule formation qui permette de faire un stage rémunéré au Canada. L’Ecole est accréditée par l’état, donc tous les étudiants qui s’inscrivent à cette formation obtiennent un permis de travail pour pouvoir travailler pendant les cours et effectuer un stage rémunéré au Canada.

 

Le deuxième point crucial, c’est l’ouverture au marché de l’emploi au Canada. ILAC est particulièrement bien connectée aux multinationales basées au Canada, ce qui implique beaucoup de contacts avec le top management et des intervenants haut placés qui viennent dispenser des cours. Nous avons même eu la chance d’aller voir certains managers dans leur environnement de travail. Je me souviens particulièrement de notre entretien avec le Responsable Grands Comptes chez Louis Vitton…il nous a fait partager des anecdotes avec des célébrités, nous a donné quelques conseils sur le management de clients exigeants..impressionnant!

 

Comment la formation Service of Business of Excellence t'a aidé à trouver du travail au Canada?

 

C’est une formation avec une dimension pratique et essentiellement orientée vers la maitrise du service client. Les étudiants touchent à tous les secteurs et métiers en seulement un an, on devient de véritables experts de la relation client après la formation, quelle que soit notre formation de départ.

 

Ce programme permet de comprendre l’importance du Service Client dans chaque secteur et chaque circonstance. Avec des cours pratiques et un stage de 6 mois, on est totalement opérationnel pour commencer à travailler au Canada ou n’importe où dans le monde.

 

Comment as-tu financé tes études au Canada?

 

J’ai obtenu une bourse d’études pour financer une partie des cours d’anglais et j’avais économisé pour payer le reste de mon séjour linguistique à Toronto avant mon départ. Il faut compter environ 5000€ pour 6 mois de cours d’anglais, et la même chose pour le logement et les repas.

 

Pour la Formation Service of Business Excellence, ILAC offre une bourse d’études de CAD $5000 aux étudiants admis à la formation! Du coup il me restait CAD 7800 à payer (environ 5400€). Avec le stage rémunéré et des jobs étudiants que j’ai pu faire pendant la formation, j’ai réussi à couvrir le reste des frais d’inscription et une bonne partie du logement. C’est un investissement, c’est comme s’inscrire dans une Ecole de Commerce. Mais croyez-moi, cela vaut la peine d’emprunter ou d’économiser vues les retombées que cela engendre et le gros plus sur le CV!

 

Et maintenant te voilà en poste à Toronto!

 

J’ai fait partie des quelques élèves chanceux à qui ILAC propose un poste permanent après les cours. Je suis maintenant responsable des étudiants internationaux qui souhaitent s’inscrire pour des cours d’anglais et la formation Service of Business Excellence. Qui d’autre qu’un ancien peut mieux renseigner les nouveaux étudiants!?

 

Santiago (alias Santi) est toujours disponible, il accueille et oriente tous les étudiants qui arrivent à ILAC pour des séjours linguistiques et des formations SEB. Freepackers offre 10% de réduction sur tous les cours d’anglais ILAC.

 

 

Mathilde_Baille.jpgcours-anglais-Canada.jpg

 

Mathilde Baille (Etudiante SEB) et Santi, Toronto Septembre 2014 

Justine (Freepackers) et Santi, Londres Septembre 2014

 

 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.