Voir toutes nos destinations et activités

Projets de construction en Inde

Inde
Voir tous les programmes
Volontariat International

Dans la province du Kerala, au sud de l’Inde le niveau de vie est sensiblement plus élevé que dans les régions les plus pauvres du pays. Cependant, beaucoup de familles sont encore démunies et vivent dans des conditions sanitaires précaires. Par ailleurs, les infrastructures collectives ont souvent besoin d’un bon coup de neuf, quand il ne faut pas les créer, purement et simplement.


Aux côtés de professionnels qualifiés et rompus à ce type de missions, l’intervention de volontaires est indispensable pour réaliser ces travaux. C’est l’occasion de vivre une expérience unique et riche auprès des enfants du Kerala et de leur entourage, de se rendre vraiment utile, tout en développant des compétences techniques qui pourraient s’avérer utiles par la suite, qui sait ?

 

Volunteering-abroad.jpg


L’urgence sanitaire


Construction-Project-in-Rural-India-284x250.jpgDans les villages de pêcheurs aux alentours de Cochin, l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires est très difficile. Les risques sur la santé des habitants sont considérables. Les femmes et les enfants y sont particulièrement exposés.
La consommation d’eau souillée est une pratique fréquente. Les volontaires, encadrés par des maçons locaux et expérimentés, on la charge de construire des réservoirs de récupération d’eau de pluie, afin d’offrir aux villageois un accès durable à l’eau potable.


Par ailleurs, la plupart des familles n’ont pas d’eau courante et ne disposent pas de toilettes. Plus que des installations de confort, les toilettes sont aussi et surtout des dispositifs d’hygiène indispensables. Ici encore, les volontaires travaillent en collaboration avec un maçon : pas besoin d’être un as de la construction, il suffit juste de se retrousser les manches !
Il est difficile d’imaginer que de telles installations peuvent à ce point changer la vie des populations locales. Pourtant, c’est bien ce que leur apportent les bénévoles engagés dans ce programme de volontariat international. Un quotidien un peu plus facile, d’abord. Vous vous imaginez faire vos petites affaires dans la nature tout le temps vous ?! Mais aussi et surtout un environnement sanitaire plus sécuritaire, et des installations plus saines.


L’enjeu éducatif


Une autre mission soumise à la participation des bénévoles consiste à inciter et encourager les enfants à fréquenter leurs écoles, et si possible avec assiduité…

 

Pour cela, rien de mieux que des lieux accueillants, adaptés et sûrs. Dans le cadre de ce programme, les volontaires interviennent dans le cadre de missions de réhabilitation, voire de construction des espaces de vie et d’enseignement (salles de classe, sanitaires, espaces de jeux, etc.). Peinture, plomberie, petite maçonnerie, les bénévoles sont de véritables touche-à-tout.

Volontariat-international-construction.jpg

Cette démarche participe en fait d’un engagement plus large en faveur de l’éducation des enfants, et en particulier des jeunes filles – un véritable enjeu en Inde. Ainsi, dès que c’est possible, les élèves sont associés à ces projets (avec la réalisation de fresques et peintures murales, par exemple).

inde-volontariat-peinture.jpg

 

Et au-delà de la rénovation des éléments existants, la création d’équipements scolaires et éducatifs est une priorité. On pense d’abord à des bibliothèques.Mais les volontaires ne sont pas en panne d’idées, à l’instar de Laura qui a pris l’initiative de créer une chambre sensorielle au sein de l’école où elle était affectée :


« Durant mon voyage au Kerala, j'ai décidé de créer une pièce sensorielle (Snoezelen) pour aider les enfants différents de l'école Disha à développer leur sens et les relaxer. [...] En bref, il s'agit de créer une pièce où tous les sens sont éveillés. Pour cela, l'école Disha met à notre disposition un lieu dans lequel nous sommes déjà en train de construire une pièce. Ensuite, différentes matières seront placées sur les murs, les lumières (douces et relaxantes) seront installées ensuite. »

Laura-volontariat-Inde.jpg


Et lorsqu’ils ne manient pas la truelle ou le pinceau, des volontaires peuvent (s’ils le souhaitent, personne n’y est obligé) intervenir directement auprès des enfants et des enseignants pendant la classe ou pour des activités extrascolaires.


À la découverte du Kerala


La région du Kerala est sans doute l’une des plus belles de la péninsule indienne, et d’une incroyable richesse culturelle. Et pour les volontaires, l’immersion est totale. Logés chez l’habitant, ils sont complètement intégrés à la vie de leur famille d’accueil, avec qui ils partagent aussi un certain nombre de repas.

volunteer-children-india.JPG

Et puis, tout n’est pas que travail et sueur, et les moments de détente savent se faire apprécier. De nombreuses activités sont proposées aux bénévoles pour découvrir les alentours et s’imprégner des odeurs, des couleurs, des musiques, des paysages du Kerala. De la mythique plage de Kovalam à la croisière dans les Backwaters, des vertus relaxantes du yoga et de l’ayurveda aux rythmes transe endiablés de Goa, les possibilités sont quasiment infinies.

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.