Voir toutes nos destinations et activités

La face cachée des backpackers français en Australie

Australie
Voir tous les programmes
Aventures

La valse des gouvernants suit son cours en France, danse de salon, entre amis. Il y a même des ex qui sont invitées. Écologie de la pensée. On prend les mêmes et on recommence. Dans notre pays, on peut être 30 ans tête de gondole politique. Valse vénitienne à la cour de François !



 

Pendant ce temps-là, Eux, les autres, ils sont toujours là ! Ces Autres, ces répugnants personnages. Ces squatteurs, ces gens à l’hygiène… plus que douteuse. Pantalons trop courts ou shorts trop longs, on hésite. Quand on les croise, on ne peut pas les rater, ils parlent si forts… ils nous affichent, nous, la majorité silencieuse, celle qui sait se comporter sans odeur et sans bruit.



 

On a honte d’eux, ils sont une honte pour notre pays. Ça se voit ! Ils ne s’intégreront jamais ! Dans le pays de la réussite, que cherchent ils ? À épouser les codes du pays qui les accueille ? Que Nenni ! Ne rien dépenser, surtout, pas leur énergie. Feignant, oisifs Gens du voyage… Sont pas là pour faire de l’argent, préfèrent profiter du bon temps. Font des métiers à la con, pingres qu’ils sont.


 

Leurs hommes sont ébouriffés, hirsutes, la brutalité se lit à leur pilosité. Pas élégants pour un sou, on dit parfois qu’ils puent, je ne suis pas allé renifler. Je les connais pourtant, j’ai partagé il y a quelques temps leur logement. 6 ou 7 par chambre. Un vrai bordel, des sapes partout. Je le sais, ces gens-là n’ont pas plus d’une paire de pompes dans leurs affaires. Une bonne partie d’entre eux n’a même pas de maison, dort dans une camionnette pourrie. On dit que pour eux, chipper est une bonne affaire. Je veux bien le croire même si je n’y ai jamais assisté.



 

Leurs femmes, de vraies souillons ! Il n’y a qu’à leurs joues imberbes qu’on les distingue des hommes. La théorie du genre, elles s’en foutent ! Pas de maquillage, leurs seins à même le débardeur, elles baillent au corneille à la sortie de la camionnette. Sont parfois obligées de pisser au bord de la route. Leur garde-robe est un garde-short et leur Prada s’appelle Décathlon, pour les plus raffinées.



 

Elles me font de la peine. Ils me font de la peine. En galère de tunes à bouffer du thon.



 

Dans les rêves de Manuel, et de beaucoup d’autres malheureusement, de Paris à Sydney, ces gens-là ne devraient pas exister, les Backpackers français…

 

Chronique 7 : DANS LES RÊVES DE MANUEL - JET LAG - Adrien Oualé

Adrien est un jeune francais qui raconte son experience visa vacances travail en Australie à travers ses chroniques  Facebook... il partage ses impressions et expériences en Australie...je le conseille vivement à tous les aventuriers en devenir!

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.