Voir toutes nos destinations et activités

 

Virée sur la Sigatoka River
 

banner-job-club-nouvelle-zelande.jpgLe jet boat glisse à vive allure sur la rivière Sigatoka, fleuve de 120 kilomètres qui prend sa source au cœur de l’île Viti Levu, au pied du Mont Tomanivi (ou Mont Victoria), un ancien volcan éteint. Sa dizaine de passagers retient son souffle alors que l’embarcation contourne un bloc rocheux, frôle une berge sableuse bordée de palmiers puis une falaise, amorce un virage et reprend sa course. Le rythme s’apaise et l’embarcation glisse doucement à l’approche d’un groupe d’enfants fidjiens qui joue dans l‘eau, de femmes qui lavent du linge et de pêcheurs. « C’est l’un des villages traditionnels où on peut découvrir la culture, les légendes et le mode de vie fidjiens », commente Josh Ratukuna, dit Captain Jack, l’un des pilotes du Sigatoka river safari, excursion de 4 à 5 heures organisée au départ des hôtels de Nadi, Denarau et du sud-ouest de l’île.

Cette balade éco culturelle donne aux visiteurs un aperçu exceptionnel de l’âme de Fidji, à la rencontre d’un peuple chaleureux et authentique toujours en lien avec ses coutumes et traditions, le long de l’un des fleuves mythiques de l’île. La visite de l’un des villages de la rivière offre l’opportunité de goûter au kava, boisson aux vertus relaxantes selon les locaux, mélange d’eau et de poudre d’une racine particulièrement appréciée des Fidjiens. Tout un rituel l’accompagne, opportunité d’échanges et de convivialité séculaires. C’est aussi l’occasion d’apprécier des plats pittoresques dans une maison traditionnelle, à base de poisson du fleuve, de légumes et fruits cultivés dans les jardins ou ramassés dans la forêt. Ou de découvrir des danses et tout un folklore haut en couleur.

A cette dimension humaine s’ajoute une extraordinaire dimension naturelle avec des berges où poussent une végétation luxuriante, bordées de sable, rochers et collines majestueuses. Des oiseaux s’envolent au passage du jet boat, rappelant la richesse en faune et flore de cet immensité sauvage qui s’écoule jusqu’à l’océan.


Car excursion rappelle que Fidji n’est pas seulement une destination plage et farniente. La nature, la culture et les sensations fortes sont également au programme, appréciées par une clientèle composée d’honeymooners des quatre coins du monde, mais aussi de familles et de backpackers qui profitent de la proximité de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande pour découvrir l’archipel.

Patrick Cros

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.