Voir toutes nos destinations et activités

J'ai pris un bus backpackers de Cairns à Sydney, Australie

Australie
Voir tous les programmes
Aventures

Pour ceux qui souhaitent voyager en bus en Australie, ce petit compte rendu de Nicolas qui a parcouru toute la côte à bord des bus Greyhound Australia, vous donnera quelques infos pratiques et détails sur les réservations, les temps de voyage et distances, etc...et aussi quelques mises en garde! Un point de vue clair et très objectif, du vécu 100%...

 

Mon voyage
De Cairns à Sydney avec plusieurs stops : Airlie Beach, Noosa, Australia Zoo, Brisbane, Byron Bay. Soient 6 segments dont 3 nocturnes.

 

Cairns - Airlie Beach (11 heures - overnight)
Airlie Beach - Noosa (18 heures - overnight)
Noosa - Australia Zoo (2 heures)
Australia Zoo - Brisbane (1 heure 30)
Brisbane - Byron Bay (3 heures)
Byron Bay - Sydney (14 heures - overnight)

Système de réservation
Service web : très intuitif. Les ajouts et modifications de trajets sont ultra simples.
Possibilité d'imprimer facilement le billet mis à jour. Parfait.

Check-in
- Assuré par le chauffeur via une liste. Vérification de l'itinéraire imprimé ou du seul document d'identité. Parfois un peu fastidieux quand il y a beaucoup de voyageurs. Le chauffeur place les valises dans la soute en fonction des destination puis se met à son poste pour vérifier les billets.
- Peut mieux faire au niveau de la sécurté des bagages : pas d'étiquette ou de contremarque. Il m'est arrivé de descendre seul à un arrêt et le temps que je m'en rende compte, le chauffeur avait débarqué un second bagage qui n'était pas à moi croyant bien faire.
- Pas d'assignation des sièges. Le chauffeur connaît exactement le nombre de passagers. Il recompte à chaque stop. Un peu archaïque mais je n'ai pas senti de problème particulier.

Le chauffeur
Mérite qu'on s'attarde sur son cas tant je suis surpris par tout ce qu'il fait.
- Il est seul - la rotation des chauffeur se fait sans qu'on s'en rende vraiment compte mais j'ai l'impression que certains chauffeurs conduisent très longtemps (supérieur à 8-10 heures d'affilée).
- Multi-casquettes : en charge du check-in, de la conduite, de l'animation (DVD et informations touristiques lors de passages particuliers). Tous agréables, avec de l'humour.

Le service à bord / confort
- Seul service disponible : les films diffusés. Tous de mauvaise qualité, en général des téléfilms qui ne sont jamais sortis au cinéma. Dommage.
- La propreté : en général, impeccable. Même les toilettes.
- Les sièges : point noir selon moi, surtout pour les bus de nuit. En soi, conformes aux standards européens. Mais souffrent cruellement de la comparaison avec ce qui se fait en Amérique du Sud (Pérou, Brésil, Argentine). On n'a pas du tout de place même pour les petits gabaris, les sièges sont difficilement inclinables. Je n'ai pas réussi à dormi correctement pour deux voyages overnight sur trois. Maintenant, il est vrai que le service s'adresse à des backpackers en général jeunes et flexibles. J'ai rarement vu des locaux utilisés les bus overnight pour de longs trajets.

La ponctualité
Bus à l'heure une fois sur deux. En général au départ des gros noeuds de trafic. Il m'est arrivé d'attendre une heure trente l'arrivée du bus. Avec autant de retard à l'arrivée.

Problèmes mécaniques
Je ne sais pas s'il s'agit d'évènements exceptionnels mais par deux fois un de mes bus a eu un problème technique. Le premier problème s'est soldé par un remplacement de bus. Ca n'est jamais agréable d'être sorti d'un bus à 3 heures du matin pour en prendre un autre mais le changement a été très rapide et professionnel.

Les services annexes
J'ai particulièrement apprécié les offres groupées avec les YHA. Une nuit achetée, la seconde à -50%. Très intéressant au vu des prix pratiqués par les backpackers australiens. Il y a d'autres réductions, notamment dans le magazine Greyhound Australia, mais je ne les ai pas utilisées.

 

Pour plus d'infos ou pour réserver, voir notre section Transports Australie
 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.